Le Valenciennois au zoom
  • Accueil
  • > art
  • > -1-Valenciennes: la rue des Maillets

-1-Valenciennes: la rue des Maillets

 

Valenciennes : la rue des Maillets

 mise à jour du 08 Juillet 2016

La rue des Maillets est une petite rue située dans le quartier appelé : le Neuf Bourg par opposition à l’ancien bourg de Valenciennes localisé aux alentours de la basilique. Elle porterait ce nom depuis le XV° siècle à cause d’une maison qui avait pour enseigne des maillets.

Cette rue relie la rue de Paris, perpendiculaire à la bibliothèque, au parking « Flamme » situé devant la fondation des chartriers. (à 50m du pont Villars et de l’esplanade)

En venant de l’esplanade prenez la rampe d’accès du pont Villars, Garez votre véhicule sur le parking dont l’entrée se trouve à votre droite : attention stationnement payant.

La rue des Maillets est devant vous. Cet article va vous faire lever le nez devant trois maisons le 17 puis le 11 et enfin le 1.

Commençons par le N° 17 de cette rue

-1-Valenciennes: la rue des Maillets dans art 17-rue-des-maillets1Il s’agit de la fondation des Chartriers fondée en 1288 pour accueillir les paralytiques, Le bâtiment  a été rebâti en 1554 .Un donateur anonyme a financé l’ajout d’un nouveau corps de bâtiment  au fond de l’enceinte  en 1824. Par contre la façade actuelle date de 1838 .Cette fondation dépend de l’Hôtel Dieu de Valenciennes. Elle accueille une trentaine de personnes âgées en autant de logements individuels.

Ce qui nous intéresse c’est la plaque commémorative en marbre qui se trouve en hauteur sur la partie gauche de l’établissement. Voir photo ci dessous. 

jean-baptiste-pater.17-rue-des-maillets-valenciennes Carpeaux dans Histoire

Qui était Jean Baptiste Pater ?

Jean Baptiste Pater né à Valenciennes  était un des rares élèves de Watteau .Il est surtout connu comme peintre de fêtes  galantes mais il a puisé également ses sujets dans le théâtre, les scènes de foire ou de la vie militaire.

Ci dessous une reproduction du tableau « le concert champêtre » exposé au musée des beaux arts de Valenciennes.

Source : Wiki media Commons :Reproduction libre de droits

pater_jean_baptiste_joseph_-_concert_champetre St Amand les eaux dans sculpture

 Le concert champêtre de J.B. Pater. Source cliquez ici

Continuons notre visite jusqu’au N° 11 de cette rue

11-rue-des-maillets.-valenciennes Valenciennes dans Tourisme

Qu’indique la plaque commémorative  au dessus  de la porte qui semble retenir le mur ?

gustave-crauk-11-rue-des-maillets-valenciennes Watteau dans Valenciennes

Gustave Crauk  est né à Valenciennes le 16 juillet 1827 , décède  à Meudon le 17 Novembre 1905., il a été l’élève de Jean Baptiste Carpeaux , il est surtout connu par ses monuments et bustes commandés par les villes. Paris (Père-Lachaise), Sèvres, Roubaix, Lourdes….

En parcourant Valenciennes vous avez sans doute déjà rencontré des œuvres de Gustave Crauk , sans pour cela vous rendre au musée.

Rendez vous donc  au marché de Valenciennes, levez le nez en arrivant Place verte, une colonne se dresse devant vous, c’est une œuvre de Gustave Crauk , Cette colonne rend hommage aux défenseurs de Valenciennes lors du terrible siège de 1793 .

Ci-dessous la colonne de la défense, place verte, en face du Mont de Piété.

colonne-de-la-defence-de-valenciennes_gustave-crauk

Ci dessous un gros plan

la-defense-de-valenciennes-1793_gustave-grauk

Ci dessous une anecdote signalée, par un visiteur (chtidichi) de ce blog, dans les commentaires de l’article « les canonniers bourgeois ».

Extrait du journal Messidor du 7 Février 1907 

Source:Bnf-Gallica.

Messidor du 7 Février 1907-Source Bnf Gallica

Mais vous retrouverez une autre de ses œuvres « les trois grâces et l’amour » à l’intersection des rues de Mons, d’Amsterdam  et du Quesnoy

les-trois-graces-et-lamour_gustave-crauk

Si vous avez la curiosité de vous rendre au cimetière St Roch de Valenciennes, vous retrouverez  sur son monument funéraire un bronze qui résume, en arrière plan, quelques unes de ses œuvres Valenciennoises.

monument-funeraire-de-gustave-crauk

Un petit effort d’observation et vous retrouvez la « colonne de la défense » dans le coin droit et  « les trois grâces et l’amour » juste en dessous.

Finissons notre visite par le N°1 de la rue des Maillets

1-rue-des-maillets-atelier_-maurice-ruffin

Plaque à gauche de la porte

p8211254

On trouve peu de renseignements, sur le net, concernant la vie et les œuvres de Maurice Ruffin. Vous trouverez cependant  ci dessous un lien permettant de visionner une partie de ses tableaux.

http://www.culture.gouv.fr/public/mistral/palsri_fr?ACTION=CHERCHER&FIELD_98=AUTR&VALUE_98=Ruffin%20Maurice%20&DOM=Tous&REL_SPECIFIC=1

NB :  La reproduction des photos de ces tableaux n’est  pas  libre de droits sur le site ci-dessus.

Toutefois il suffisait de se rendre à l’Hôtel de ville de Condé sur l’Escaut lors des journées du patrimoine des 14 et 15 septembre 2013  pour prendre le cliché ci dessous  d’un de ses tableaux.(pardon  pour la mauvaise qualité de la prise de vue)

conde-par-maurice-ruffin

Ci dessous un lien vers un blog dont la grand-mère de l’auteur connaissait Maurice Ruffin

http://ex-libris.over-blog.com/article-deux-artistes-de-valenciennes-maurice-ruffin-par-andre-mabille-de-poncheville-51942397.html

La ville de Valenciennes a honoré cet artiste en donnant son nom à une rue

valenciennes_rue-maurice-ruffin

Cette rue étroite enchâssée entre des immeubles modernes se trouve près de la place du Neufbourg.

Conclusion : Il  a suffit de lever le nez vers 3 plaques commémoratives d’une même rue, de se poser des questions sur leur pourquoi, et de là dérouler les fils d’un écheveau  qui nous ont entrainés dans d’autres rues, dans un cimetière et à la mairie de Condé.

-§-

Ci dessous une vue de la  rue des maillets extraite du livre « Valenciennes 48 Bilder mit beglertendem text  » édité en 1918. Photo sans doute prise avant la guerre 14/18

Source: cliquez ici

Staatsbibliothek zu Berlin

ngcs.staatsbibliothek-berlin.de

Ci dessous une juxtaposition de clichés séparés de 100 ans.

Rue des Maillets-Avant 14-18 et maintenant 2015

Fin de l’article

-§-

LICENCE  CC-BY-NC-SA  Licence Creative Commons
Les photos personnelles de ce blog sont mises à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Pour les autres photos et illustrations: les sources sont citées.

Fin de l’article :

Soyez curieux, continuez à avoir le nez en l’air mais regardez quand même où vous mettez les pieds.

.

 

16 septembre, 2013 à 17 h 27 min


10 Commentaires pour “-1-Valenciennes: la rue des Maillets”


  1. MB écrit:

    Habitant dans cette ancienne brasserie, je serais vraiment heureuse de découvrir plus sur l’histoire de ce lieu!

    Répondre

  2. lamy jacques écrit:

    suite a votre document sur le peintre ruffin j’aimerais que l’on oublie pas qu’il etait lee grand amie de mon grand pere fernand lamy

    Répondre

    • hanwide écrit:

      Merci M.Lamy d’avoir trouvé un intérêt à cet article de mon blog. Le peintre Ruffin n’est pas oublié grâce à ses tableaux, à sa plaque de rue, à la plaque commémorative de la rue des Maillets et grâce à votre commentaire votre grand père ne le sera pas non plus. Si vous avez des commentaires biographiques sur ces deux amis n’hésitez pas à m’aider à compléter mon article.
      Cordialement
      Georges

      Dernière publication sur Les villages du Hainaut Français : -6- Estourmel

      Répondre

  3. bertrand écrit:

    bonjour,
    J’écris un livre fantastique sur le valenciennois. Je glane sur votre blog des informations très intéressantes. Je me suis permis d’en mettre quelques unes dans mon livre…Cela ne vous gêne pas, j’espère?
    Bonne continuation, et félicitation pour votre travail. Je me passionne de plus en plus pour la région. J’aurais l’occasion de revenir sur votre site…
    Cordialement.

    Répondre

    • hanwide écrit:

      Bonsoir Bertrand
      Merci pour votre commentaire.
      Au sujet de la réutilisation d’images ou de textes de mes articles, je vous signale que ceux ci sont sous licence Créative Commons CC BY-NC-SA 04, 1l vous suffit simplement d’en respecter les termes. Notamment d’en citer la source.
      Lien: Cliquez ici.
      Pour les illustrations et textes qui ne sont pas de moi, mais dont la source est citée, assurez vous d’en posséder les droits de réutilisation.

      Pourrais-je connaitre le synopsis de votre livre fantastique ? (celui-ci ne figurerait pas publiquement dans les commentaires si c’est votre désir)
      Bon courage dans votre entreprise.

      Georges Biron

      Dernière publication sur Les villages du Hainaut Français : -6- Estourmel

      Répondre

      • bertrand écrit:

        bonjour monsieur Biron,
        J’ai glané des informations, je ne recopie pas de texte, cela serait contraire à mon travail d’auteur.
        Le synopsis est assez simple, je rends hommage à quelques villes du valenciennois au travers de divers contes fantastiques.
        Concernant Valenciennes, l’action se déroule à l’auberge du bon fermier ( avec l’autorisation du patron) et il s’agit d’une histoire de sorcellerie. Elle se rapporte Marguerite Couvain, qui fut brûlée en 1573.
        je me renseigne sur l’architecture et l’histoire de la ville pour rester dans le réel et aussi pour informer l’auteur sur des choses qu’il ne connaît pas forcément sur sa ville…
        Bonne continuation à vous.
        Bertrand Bosio

        Répondre

  4. Hervé écrit:

    +  La Brasserie des Maillets  : 16 Rue des Maillets  , fondée en ? , Brasserie Jacques Albert Joseph  Mallez vers 1780
      exploitée par Louis Albert Pierre Joseph Mallez  vers 1830 , puis par François Soufflet en 1843 , puis Brasserie 
      Léopold Namur en 1852 , puis Brasserie Edmond Louis Caude vers 1865 , puis Brasserie Cheval en 1895 , puis
      Brasserie Eugéne Bossut vers 1910 . Arrêt en 1914-18

    Répondre

  5. Hervé écrit:

    Bonjour , il me semble qu’au N° 16 , il y avait une brasserie

    Répondre


Répondre à Hervé Annuler la réponse.